La ventilation simple flux

Qu'est-ce que la Ventilation Simple Flux ?

Il existe deux types de ventilation simple flux, une ventilation dite autoréglable et une ventilation dite hygroréglable. Dans le premier cas, le débit d’extraction imposé est fixe. Dans le deuxième cas le débit de ventilation va s’ajuster en fonction du taux d’hygrométrie du logement.

Comment se décompose une installation de ventilation simple flux ?

  1. Entrées d'air

Dans un système de ventilation simple flux, les entrées d'air servent à insuffler l'air provenant de l'extérieur, à l'intérieur du logement. Elles s'installent dans le séjour et les chambres. Elles peuvent être autoréglables, hygroréglables ou bien filtrer les polluants.

  1. Bouches d'extraction

Les bouches servent à extraire l'air vicié des pièces humides du logement (cuisines, sanitaire et buanderie). Elles peuvent être autoréglables ou hygroréglables.

  1. Conduits

Il existe plusieurs types de conduits, principalement des gaines rigides pour les verticalités et semi-rigides pour le raccordement sur les bouches d’extraction.

Hors volume chauffé, nous vous conseillons d’isoler les gaines pour éviter dès les phénomènes de condensation dans les réseaux

  1. Ventilation ou purification simple flux

Assure le renouvellement de l'air et peut également purifier l'air intérieur dans le logement. Les systèmes hygroréglables permettent d'adapter les débits en fonction du taux d’humidité, les modèles autoréglables ont un débit automatique.

  1. Sortie toiture

Pour le bon fonctionnement de la VMC, il est indispensable de raccorder le ventilateur à une sortie de toit spéciale VMC.

Plus d’informations sur les techniques de ventilation ?