L’aérothermie (PAC Air-Eau)

A la différence de la géothermie, l’aérothermie consiste à capter les calories de l’air extérieur, puis à le réchauffer via un cycle thermodynamique sur un principe identique à votre réfrigérateur. En effet, la pompe à chaleur est tout simplement un réfrigérateur inversé. Dans le cas de votre réfrigérateur, le froid produit à l’intérieur est en fait l’air extérieur que vient capter l’aérothermie ; et la grille située à l’arrière de votre réfrigérateur équivaut au radiateur ou au chauffage de sol de votre maison.

Nous avons également la certification “Système PAC Module”

Logo-Pac-Systeme-Module

Le rendement : le COP

Vous entendez très régulièrement le terme COP (coefficient de performance) qui permet de définir la performance de votre pompe à chaleur (PAC).

Par exemple, un COP de 3 signifie que pour 1KW électrique dépensé celle-ci restitue 3KW de chauffage pour votre maison. Voilà l’intérêt économique dont tout le monde parle avec la pompe à chaleur.

Le remplacement ou l’installation d’une pompe à chaleur air eau en remplacement de votre chaudière est le moyen le plus simple et rapide pour changer de mode de chauffage. En outre, son utilisation est aussi simple qu’une chaudière et son investissement est bien moins important que la géothermie.

Pourquoi une aérothermie ?

Alors pourquoi installe-t-on des géothermies, qui ont des COP bien plus élevés et stables tout au long de l’année.

A titre de comparaison, le COP moyen sur une année pour une pompe à chaleur air-eau est de 2.5 à 3, tandis que le COP moyen d’une géothermie approche les 5.

Dans le cas d’une géothermie, la température du sol reste quasiment identique tout au long de l’année.

Les performances d’une pompe à chaleur, elles, dépendant des températures extérieures. Plus la température est basse, plus le COP s’effondre ; à l’inverse, plus la température est élevée, plus le COP augmente.

Les points de vigilance

Concernant l’emplacement extérieur, il est conseillé de veiller à l’environnement. Même si les fabriquant de PAC ont bien progressé dans les performances du matériel, il reste néanmoins une légère nuisance sonore.

Le dernier point à vérifier lors d’un remplacement de chaudière, est la taille de vos radiateurs et surtout le régime d’eau que vous utilisiez dans votre installation précédente. Il est donc nécessaire de maîtriser le régime d’eau et la température de circulation de l’eau dans vos radiateurs afin d’obtenir la température souhaitée dans votre logement. Il est plus difficile de travailler en haute température avec une pompe à chaleur.

Ne vous inquiétez pas, nos techniciens seront là pour vous aider à réaliser l’installation que vous souhaitez.